le manual

Publié le par SHILOM GOD

 

 

Le Manual
Pourquoi le manual ? Parce que c'est la figure de base par excellence du BMX. Beaucoup me dirons que pour faire du dirt, du champ de bosses ou du flat, c'est pas indispensable. OK, mais le maîtriser c'est vraiment le panard et un gage de contrôle du bike en toutes circonstances.
Bref, pour ceux que ça intéresse, voilà donc quelques petits conseils :
Question matériel, un BMX court de l'arrière est plus adapté pour dominer le sujet, mais on peut le faire avec n'importe lequel. Ensuite, je conseille d'avoir un frein arrière qui freine (rigolez pas, parce que c'est pas souvent le cas !) pour éviter des retournements incontrôlés. Autre conseil pratique indispensable pour apprendre le manual : il faut garder deux doigts sur le frein arrière en toutes circonstances, sauf pour ceux qui roule brakeless (sans frein). 
Le manual, c'est la recherche d'un point d'équilibre, la limite entre deux états instables : vers l'avant ou vers l'arrière. Pour cerner ce point magique, il faut passer d'un état à l'autre. Bon, trêve de théorie, passons à la pratique :

- Lever la roue avant :
Facile, oui mais… Il ne faut pas uniquement tirer sur ses bras en les pliants. Il faut d'abord se pencher légèrement vers l'avant, puis exécuter un basculement vers l'arrière. C'est un transfert de masse avec les bras et les jambes un peu fléchis.
- Récupérer un basculement vers l'arrière si on bascule trop fort.
Il suffit de freiner, ce qui a pour effet de vous ramener vers l'avant
- Récupérer un basculement vers l'avant (lorsque la roue avant a une sale tendance à vouloir se reposer)
Un petit coup sec de pédale va faire remonter cette satanée roue. Comme vous avez pu vous en rendre compte, on passe à chaque fois par le point d'équilibre, le problème est de le cerner en limitant les basculements. Le plus simple si on peut dire, c'est de se rapprocher du point d'équilibre dès le levage de la roue avant.

Voilà, fin de la leçon pour les novices : déjà là il y a du boulot.

Le niveau suivant consiste à accompagner les freinages et petits coups de pédale par un habile jeu de jambe. Déplier les jambes en tirant un poil sur les bras aura pour effet de relever l'avant et inversement, d'où l'intérêt d'une position fléchie des bras et jambes. Une fois le point d'équilibre cerné, les simples mouvements de bras et jambe suffirons à le conserver. Vous êtes mûr pour virer le frein. (comptez 3 ou 4 ans avant d'y arriver : non je plaisante, j'ai vu un débutant y arriver en 6 mois, mais doué le gars !).
L'avantage du manual, c'est que l'on peut s'entraîner partout et tout le temps, alors n'hésitez pas !

 

Publié dans TRICKS ET ASTUCES

Commenter cet article